September 12, 2021

Train World, une visite comme un voyage

Le ciel un peu plombé de ce jeudi 19 août 2021 n’incitait pas forcément à la balade. Nous étions pourtant enthousiastes à l’idée de visiter le Train World. Ces 2 heures en immersion dans l’univers du rail imaginé parFrançois Schuitten ne nous ont pas déçues. Plus qu’une visite, nous avons fait un voyage. Dès notre arrivée, la façade impressionnante de la gare de Schaerbeek s’est imposée comme une invitation à l’embarquement. A l’entrée, les anciens guichets, conservés intacts, semblaient nous inciter au départ.  Notre cheminement, très silencieux dans un premier temps, s’est rapidement animé. Hologrammes, locomotives géantes, chemin de verre sur une ancienne voie de chemin de fer, vieilles banquettes de 3èmeclasse, mécanismes géants transformés en jeux interactifs… On pourrait presque entendre le bruit d’un train en marche. Nous visitons d’anciens wagons,comme autant de voyages dans le temps : du 19ème siècle tout en bois, aux années 1960 et le confort cossu des  1ère classes. Ca et là, un vêtement et des journaux d’époque sont négligemment disposés dans les voitures, comme si leur propriétaire ne s’était absenté qu’un instant. Les enfants se hissent auxfenêtres sur la pointe des pieds pour ne rien rater des reconstitutions. Legroupe se sépare et se reforme, au gré des centres d’intérêt et des animations proposées. La maison d’un garde barrière, aux allures vintage, stimule notre imagination. Partout le « Waouw ! » s’impose. La simulation deconduite dans un train du futur vire même à l’émeute. Nous sortons de ce périple un peu éblouies par la lumière du jour. Le retour à la réalité, en tram cette fois, nous permet de partager nos impressions de voyage, les yeux encore remplis de notre traversée imaginaire.